Le Grand Verdus. ©Le Grand Verdus

La mode actuelle des guinguettes a donné l’idée aux châteaux viticoles de s’y lancer à leur tour.

L’image de la guinguette, populaire, festive et champêtre semble éloignée de celle du château viticole, propriété terrienne traditionnelle. Et pourtant, cela fait 3 ans que la Guinguette du château Grand Verdus existe à Sadirac.

Prendre un verre de vin en profitant du décor majestueux de cette gentilhommière du XVIe siècle.

Au départ un désir de s’ouvrir sur le village

Le propriétaire du château, M. Legrix de la Salle, à la sortie du Covid, a proposé d’ouvrir le château aux riverains de manière informelle. Histoire de revoir du monde après le confinement. Il s’agissait de prendre un verre de vin en profitant du décor majestueux de cette gentilhommière du XVIe siècle, entourée de vignes et de forêts. Très loin de la classique visite avec dégustation obligatoire ! Les riverains, dont certains n’avaient jamais franchi l’entrée de la propriété, sont venus en nombre la découvrir. Cette atmosphère bon enfant, sans chichi, a donné l’envie au propriétaire et à son personnel de pérenniser cela sous la forme de la Guinguette du Grand Verdus.

Depuis c’est une manifestation à la fois culturelle et champêtre

Depuis 3 ans, pendant l’été, le château perd de sa superbe. « On désacralise le côté château qui fait un peu peur, explique Morgan Larroche, la chargée de communication, pour créer quelque chose de nouveau au niveau du domaine. » Longues tables de pique-nique en bois sur les pelouses ; lampions multicolores dans les arbres, concerts de musiques variées et hop !… Le château sert de cadre à une guinguette. Tous les vendredis de fin juin à fin août on peut venir écouter de la musique dans ce joli cadre, tout en dégustant un verre de vin. Deux fois dans la saison, un samedi soir on sert un repas complet fait de produits artisanaux. Et cela marche ! « Depuis un mois, on nous demande quand on rouvre ». Dans la saison de l’an dernier 1500 personnes sont venues à la Guinguette du Grand Verdus.

Une nouvelle forme d’œnotourisme

Le Grand Verdus n’est pas le seul à prendre le virage de la guinguette, plusieurs châteaux viticoles s’y sont mis. La maison des vins de Cadillac, elle, propose des apéros vignerons tous les jeudis en bord de Garonne avec de la musique, du vin et des planches apéritives. On suggère sans avoir l’air que le vin participe à la fête et à la détente. Au château du Grand Verdus, l’invitation se veut conviviale : « Que vous soyez passionnés de vin, en quête de nouvelles aventures ou simplement désireux de vous détendre, notre guinguette vous ouvre ses portes avec joie. » La vente n’est pas mise en avant comme dans la dégustation et on laisse le visiteur libre de faire son choix mais on espère le séduire.

Danièle Heyd

Les tables de la guinguette sont bien remplies. ©Le Grand Verdus

Une nouvelle mise en valeur du vin. ©Le Grand Verdus