Lionel Larré, le président de l’Université Bordeaux-Montaigne (à gauche), a ouvert la séance. ©Coraline Bertrand    Le 20 juin dernier, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l’Université de Bordeaux

Ce contenu est réservé aux abonnés.
Vous n'avez pas encore d'abonnement? Abonnez-vous à partir de 2€.
Déjà abonné ? Connectez-vous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés