Le panier des 4 saisons, les gagnantes du concours. ©Mairie de Cenon 

Le 15 septembre dernier se déroulait la Fête de la Saraillère, à Cenon. Un événement organisé par les bailleurs Mesolia et Domofrance, auquel l’association Vrac s’était associée pour une nouvelle édition de son grand concours de cuisine. De quoi offrir aux habitants un temps d’échanges chaleureux et gourmand.

Cette année, le concours était la conclusion d’un parcours culinaire suivi par 40 habitants de Cenon. Pour cette 5e édition, les différentes équipes – Les Joyeuses drilles, Marègue Cooking, Au fil des légumes, Les Cinq saveurs et Le Panier des 4 saisons – avaient pour mission de séduire, dans la bienveillance, le jury mais aussi les habitants avec un plat et un dessert qui sortent du commun.

Les plats étaient jugés sur différents critères, les quatre principaux étant l’esthétique, le goût, la créativité et la saisonnalité. Avec un nouveau critère cette année : le côté végétal !

Une cuisine plus saine

En effet, cette nouvelle édition était centrée sur le lien entre alimentation et réchauffement climatique. D’où le choix, logique, de privilégier des assiettes végétales afin de sensibiliser à la réduction nécessaire de notre consommation de viande et de poisson. Pour une cuisine plus saine et responsable, qui reste ouverte aux autres.

Au menu, dans un premier temps : steak végétal, roulades d’aubergines, soupe de lentilles, tajine aux légumes, pétales d’aubergines farcies aux légumes, roulés du soleil, pain marocain et poivrons méchoui.

Les desserts étaient tout aussi appétissants avec les « étincelles de saveurs » [gâteau à la carotte et aux graines accompagné de fruits], le fondant végétarien, le jardin sucré [verrines de crème fouettée et de fruits rouges], le soleil d’amande et sa crème montée [cigares aux amandes] et pour finir, le plateau de gâteaux orientaux accompagné de son thé à la menthe.

Un jury engagé et intégré

Le jury était composé de chefs et professionnels de la cuisine : Élise Thorel, co-fondatrice de l’association Marie Curry ; Hasnaâ Ferreira, artisane chocolatière ; Amanda Hû, gagnante du concours 2022 ; et Thomas Brasleret, chef du restaurant La Belle Saison et fondateur du Clandestin, à Bordeaux.

Le chef Brasleret a tenu pendant cinq ans le restaurant étoilé La Cape, à Cenon, avant de le vendre. C’était la première fois qu’il revenait dans la commune. Il s’est déclaré « ravi d’être de retour à la maison ».

Amanda Hû a remporté le concours l’année dernière, à Floirac :
« Ce fut un honneur de me retrouver de l’autre côté, membre du jury. »
Une nouvelle expérience culinaire et humaine qu’elle a apprécié, d’autant plus que certaines des candidates ne lui étaient pas inconnues.

Le concours a été remporté par Le Panier des 4 saisons. « Nous sommes très contentes de cette victoire ! La préparation était difficile puisque nous n’étions que deux : l’une s’occupait du repas et l’autre du dessert. On ne s’attendait pas à gagner, c’est une belle surprise ! », ont réagit les deux cuisinières, Malika et Manar.

Au final, personne n’a été vraiment perdant puisque ce concours met l’accent sur la participation, la convivialité et la bonne humeur. Chacun s’est entraidé et encouragé. Popote Story, ou quand la cuisine rassemble.

Naomie Peter 

Couscous de légumes. ©VRAC Bordeaux

Le jury du concours. ©Mairie de Cenon