LE SERPENT MAJUSCULE, de Pierre Lemaitre (Éditions Le livre de poche)

C’est le premier roman policier de Pierre Lemaître. Écrit en 1985, il n’avait jamais été publié, l’auteur pas entièrement satisfait de son travail l’avait conservé dans ses tiroirs. Après quelques retouches cosmétiques, il vient de paraitre et c’est un joli cadeau pour les amateurs de l’auteur de « Au revoir là-haut », prix Goncourt 2013. L’histoire : Mathilde est tueuse à gage depuis toujours, mais elle commence à prendre de l’âge… Alors les précautions indispensables à ce genre de métier ne sont pas toujours respectées. C’est un polar, et Pierre Lemaître avec son style inimitable ne fait pas dans la dentelle, il y a des morts (beaucoup), du sang, mais c’est jubilatoire. L’histoire se déroule en 1985, avant l’arrivée du téléphone portable et du GPS mais cela ne nuit en rien au récit. Très facile à lire, il faut en profiter car l’auteur nous dit que c’est son premier polar écrit et le dernier publié car il n’y reviendra pas.

Didier Lavie 

LE TEMPS DES PONTS (Éditions Le festin)

Dans le prolongement de l’exposition pour le bicentenaire du pont de Pierre où on découvre des trésors des techniques anciennes du génie civil, les archives de Bordeaux Métropole et la revue Le Festin nous proposent « Le Temps des ponts » . Ce dernier ouvrage revient sur l’histoire du franchissement de notre fleuve, et fait la part belle au premier pont de la ville. Avec une iconographie riche et des textes captivants, vous découvrirez les péripéties de ce projet, des lointaines origines à la demande napoléonienne, jusqu’à l’ouverture à la circulation du pont de Pierre en 1822. Puis vous parcourrez les transformations envisagées, ainsi que les adaptations aux contraintes urbaines qui s’ensuivirent pour mieux l’intégrer à son environnement et à son époque. Au fil du temps d’autres projets sans postérité furent étudiés ou lancés, tunnel ou transbordeur. Puis du pont d’Aquitaine au pont Simone-Veil, une nouvelle impulsion est donnée à la ville pour le franchissement de la Garonne, qui n’aura plus de secrets pour vous avec cet ouvrage de mémoire.

Denis Matet